Moteur de recherche Nous écrire Plan du site Aide à la navigation Retour à la page d'accueil Participer à un forum S'inscrire à une liste de discussion

Accueil
L'Histoire et Géographie en Martinique

Histoire-Géographie en LP
Les ressources pédagogiques (collèges, Lycées)
 

LE CITOYEN, LA REPUBLIQUE,
LA DEMOCRATIE
Devoir internet modifié par des professeurs
du collège J. Roumain, Rivière-Pilote


Document 1:extrait de l'article 3 de la constitution de la Vème République

          " la souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum ( ... ). Le suffrage peut être direct ou indirect dans les conditions prévues par la Constitution. Il est toujours universel, égal et secret. Sont électeurs dans les conditions prévues par la loi, tous, tous les nationaux majeurs des deux sexes, jouissant de leurs droits civils et politiques.


Document 2 :
le discrédit de la vie politique


          " D'un bord à l'autre du spectre politique, la plupart des partis sont sous le coup de mises en causes de natures diverse. Et il ne s"écoule pas un mois sans que s'ajoutent de nouveaux épisodes et de nouvelles " têtes de Turcs " au grand feuilleton politico-judiciaire.
          Une des conséquences néfastes de cette litanie des affaires est de distiller le poison de l'amalgame : responsabilité dans certaines décisions ministérielles, financement des partis politiques, enrichissement personnel, tous les délits, quelle que soit leur gravité et leurs circonstances, finissent par s'embrouiller à nos yeux dans cette " foire aux scandales " ( ... ).
Ce trouble contribue inévitablement à renforcer le discrédit sont souffrent dans notre pays la politique et ceux qui l'exercent.        ( ... ). Faut-il pour autant désespérer aujourd'hui, à la fois de la politique et des acteurs de la politique ?
          L'attachement des français à leurs élus de proximité - maires, conseillers municipaux, conseillers généraux -, si souvent vérifié à de quoi faire réfléchir.
Il n'en irait certainement pas ainsi si la très grande majorité de ces élus n'avaient pas la réputation d'être avant tout des gens qui donnent ( de leur compétence et de leur esprit civique ) davantage que des gens qui reçoivent ( des privilèges ou des passes-droits )

              Alain Barluet, Le Pèlerin Magazine, 4 septembre 1998.

 


Document 3 :
taux d'abstention aux élections législatives de 1978 à 1997, en % du total des inscrits.


 

Années

1978

1981

1986

1988

1993

1997

Pourcentages

16,7

29,2

21,6

33,9

30,7

31,5


Questions sur les documents :

Question 1. doc 1.
Quels principes de la démocratie sont énoncés dans l'article 3 de la Constitution ?

Question 2. doc 2 et doc 3.
Comment évoluent les pourcentages du tableau ?
Quelles raisons avance l'auteur pour l'expliquer ( doc 2 ) ? 


Paragraphe à rédiger :

A l'aide des informations sélectionnées dans les documents et de vos connaissances, rédigez un texte argumenté d'une quinzaine de lignes pour débattre sur les dangers que représente l'abstention aux élections pour la démocratie.